Paysage urbain : un plafond de fils électriques carrément impressionnant !

P1080732

Bon alors il va falloir s'y faire car ici pas de bagnoles pour nous les femmes, on utilise nos guiboles ou on fait appel à des taxis : 

 à condition de maîtriser un minimum le russe car sinon il y a de quoi péter un plomb...si si ! j'en ai fait l'expérience ou alors on a une super interprète à son service qui fait tout pour vous mais là aussi on finit vite par tourner chèvre à force de dépendre de quelqu'un.

Le prix d'une course : entre 80 et 100 roubles, souvent 100 quand ils s'aperçoivent qu'on est étranger. Ils conduisent souvent à tombeau ouvert, il y a des icônes religieuses partout sur le tableaux de bord, ils mettent la musique à fond et des fois ils ouvrent la vitres alors qu'il fait -15 dehors !

Autre option le trolleyBus ou bus électrique ( le vintage soviétique par excellence), j'adore le rose, il est vraiment magnifique.

034.JPG031-copie-1.JPG

 

Il y a plusieurs lignes et les lignes couvrent bien toute la ville de Kaluga. 

kaluga.jpg

Les trolley sont très vétustes, il faut rentrer par la porte centrale ou celle du fond, jamais par celle de devant.

ça coûte 8 roubles (0, 20 centimes d'euros), quelqu'un passe dans le bus  pour encaisser les usagers.

 

Il y a aussi les bus à gaz " PAZ", ils sont aussi d'une manière générale très anciens.

P1080730.JPG

 

ça coûte 12 roubles ( 28 centimes d'euro), on paye lorsqu'on sort soit au chauffeur directement ou alors à une babouchka assise près du chauffeur.

 

Il y a également les fameuses " gazelles", des mini-bus jaunes, blancs ou parfois bleus foncés ( parfois on peut lire le mot gazelle sur le devant du mini-bus)

On rentre dedans à l'arrache comme on en ressort...il faut prévenir le chauffeur quand on veut descendre, un peu risqué quand on ne maîtrise pas le russe !

028.JPG032-copie-1.JPG

12 roubles la course, là on paye le chauffeur dès que l'on monte dans la gazelle.

 

Enfin dernière solution pratique mais un peu plus coûteuse, avoir le n° de téléphone d'une personne de confiance qui devient de façon ponctuelle votre chauffeur, en l'occurrence celui de ma fille lorsqu'elle doit se déplacer pour ses activités extra -scolaires ( cours de guitare et de danse).

J'ai trouvé en la personne d'Igor, une solution bien pratique, il a mon N° de téléphone, il me connait, il sait où j'habite et parle 3 mots d'anglais et avec mes 2 mots de russe, on se complète.

020022-copie-4.JPG

Je paye Igor 100 roubles par course, ce qui revient à un taxi au prix fort mais sans les emmerdes que j'explique en haut, il est toujours à l'heure que se soit pour la prendre ou la ramener.

Je tiens tout de même à dire qu'il n'est pas difficile ou impossible de conduire à Kaluga, d'ailleurs je m'y suis mise depuis avril dernier, j'emprunte la voiture de mon mari ( j'ai le permis de conduire international, il faut absolument éviter de donner le permis de conduire français aux flics russes, au risque de ne jamais le revoir...) une fois par semaine afin de faire les courses à Métro et Raduga ( sorte de Auchan Russe avec quelques produits de la marque Auchan français : pizzas, yaourts, crèmes desserts...)

je recommande de faire faire son permis de conduire internationale ( en sous-préfecture en France ).

 

Retour à l'accueil