ça y est je suis de retour au FAR EAST.

Il ne fait pas si froid en fin de compte : -5° hier et 0 ° aujourd'hui, mais un temps gris.

Les enfants et mon mari sont partis faire du ski de fond sur le lac gelé qui est juste à côté de la ville de Kaluga.

Ils en ont fait pendant 1h 15 environ, ils ont beaucoup aimé, il y avait beaucoup de monde qui se baladait dans la forêt ou qui faisait du ski de fond en famille.

029.JPG

Préparation : il faut se chausser puis mettre ses skis, enfiler ses gants et réussir à ramasser ses bâtons s'ils sont tombés par terre...

036.JPG

Bon je ne les ai pas accompagnés cette fois-ci, faut dire que l'idée de me prendre des gamelles dans la neige ne m'enchante pas, je suis aussi habile sur des skis qu'un poulain qui vient de naître l'est sur ses jambes.

La dernière fois, je suis tombée dans une descente et je n'arrivais plus à m'arrêter et je me suis prise un arbre...je ne m'en suis jamais vraiment remise, question de fierté !

039-copie-1.JPG

là, c'est la descente vers le lac gelé, je vois que mon fils a hérité de mes gènes nuls pour le ski...

041-copie-1        042-copie-1

C'est tout de même quelque chose d'extraordinaire de faire du ski sur un immense lac gelé.

064-copie-1.JPG

066.JPG

Voici une balise de navigation qui détonne dans ce paysage enneigé mais qui rappelle que nous sommes bien sur un lac et un sapin décoré qui nous rappelle que c'est encore la période des fêtes ici, Noël ( orthodoxe) est passé depuis 2 jours seulement.

069-copie-1

082-copie-1

Il y a aussi une multitude de pêcheurs qui viennent passer la journée sur le lac avec leur réserve de vodka et qui dégagent une odeur pestilentielle de poissons... D'abord ils creusent la glace avec une foreuse à main ( environ 40 cm de glace)

iphone-017.JPG        iphone-019.JPG

Puis ils s'installent et sortent leur bidule ( je ne pourrais l'expliquer car je n'ai jamais vu ça avant ) et pêchent et quand ils en ont marre ils creusent un autre trou et ainsi de suite...

iphone-012.JPG       iphone-011.JPG

De loin ça fait des petits tas noirs qui contrastent avec la blancheur du lac.

060.JPG

 

Pendant ce temps là, moi fidèle à ma réputation de glandeuse, je me prélasse au chaud en lisant un bouquin que m'a donné mon père : " l'île aux cannibales". A ne pas mettre entre toutes les mains évidemment mais qui raconte entre autre l'horrible épisode de Nazimo ; mais également les déportations abusives, la dékoulakisation, les plans de colonisation de la Sibérie dans les années 30 par des " éléments déclassés" voir "criminels" dont on voulait se débarrasser dans les grandes villes ( nettoyage des villes)

l'ile aux cannibales

l'ile aux cannibales 2

Retour à l'accueil