Il faisait froid ce matin là et en plus le bus est arrivé en retard...

Nous sommes par conséquent arrivés en retard à Moscou pour notre visite du musée du goulag. 

                    

Il était formidable notre guide avec sa toque à la façon " David Crokett ". 

Ce qui nous a marqué au goulag : 

- Une carte de l'URSS qui représente tous les camps en activités à l'époque. Soit plus de 1000 camps allant d'une dizaine de personnes à des milliers. Impressionnant ! 

-Les tableaux peints pas des zeks...émouvants.

-La reconstitution d'un dortoir et d'une cellule.

Puis un petit peu abattus par cette visite quand même qui ne laisse pas indifférent...nous sommes allés casser la croûte au restau, Gilles de Tsar Voyage est passé prendre le café avec nous. 

Ensuite on est reparti en bus avec notre guide jusqu'au Bunker-42. Attention à ne pas le confondre avec le Bunker de Staline !

Le guide nous a bien fait rire lorsque nous sommes passés devant la Lubyanka, ancien quartier général du KGB.                          

Paroles de guide  : " devant vous, vous avez le KGB (photo ci dessus), sur votre droite le KGB, à votre gauche le KGB, en face de vous le KGB, derrière vous le KGB... ! " 

 

Nous arrivons devant l'entrée d'un immeuble anodin où il paraît que les voisins à cette époque ne se doutaient pas qu'il y avait  dessous une gigantestque fourmilière humaine. Les murs de l'immeuble font 6 m d'épaisseur. Le Bunker-42 est un vestige de la geurre froide, construit à l'initiative de Staline à partir de 1951. Les matériaux utilisés pour la construction du bunker sont les mêmes que pour la construction du métro. En 1956, le ministère de la défense en fait son QG de commandement des avions à long rayon d'action. En 1960, le bunker est équipé avec tout le nécessaire en cas d'attaque nucléaire. Il est totalement déclassé en 1995. En 2006, " Novik-Service " le rachète pour 2,166,700 USD et commence la restauration du Bunker. 

                   

                                  

Le bunker a une profondeur de 65 m et on y descend soit par un ascenceur soit par l'escalier : 18 étages soit 351 marches au total, en tous cas c'est bien pour les filles qui ont pu faire travailler leurs fessiers !

                        

Après la projection d'un film sur l'intimidation nucléaire entre les 2 blocs au temps de la guerre froide, la visite se fait dans un dédale de + de 7000 m2 de tunnels. ( ci-dessous la maquette des 4 tunnels )

                       

                                           

Des clous latéraux de 2 m de profondeur !

                                 

Visite de la salle de controle.

                      

 

Moment ludique pour le groupe qui s'est amusé à se déguiser avec les uniformes de l'époque, à se prendre en photo avec les armes soviétiques : la célèbre kalachnikov est passée de mains en mains faisant la joie des petits et des grands !

Grand moment également, la salle de contrôle du bunker où sur la musique grandiose de " requiem for a dream " mon mari a envoyé une bombe nucléaire sur les états Unis. Installé à table de commande devant des ordinateurs d'un autre âge, il entre un code secret, tourne une clé et hop il vient de lancer une fusée R36 " Satan " sur l'Amérique. Elle atteindra sa cible dans quelques minutes, bientôt des villes d'Amérique ne seront plus qu'un tas de cendre...

P1330505 P1330496.JPG

                   

                         

Voilà la visite s'achève,nous avons tous été ravis de notre journée courte sur place et il est déjà temps de regagner Kaluga, nous avons 3 h de bus mais avant ça encore faut-il monter à la surface. Alors ascenceur ou les 351 marches ?                       

Retour à l'accueil