Comme tous les lundi j'ai mon cours de russe.

Et tous les lundi je me morfond rien qu'à l'idée d'avoir russe...

le russe est pour moi un mal nécessaire donc j'adopte des compromis, j'apprends 2-3 trucs que j'oublie aussitôt mais en contrepartie je veux savoirs des choses sur les filles russes : mon objet d'étude et de fascination.

Alors aujourd'hui, j'ai vaguement appris les mois, les saisons.

Ce que je peux vous dire d'intéressant c'est que les saisons commencent le 1er et non aux solstices ou aux équinoxes.

Voici un petit dialogue en français entre nous (sic):

- Xénia : " j'attends avec impatience qu'il fasse froid."

-Louise : " ah non comment vous pouvez dire ça quelle horreur ! c'était tellemnent horrible l'année dernière., il a fait si froid, j'ai cru mourir !"

-Xénia : " oui je sais et c'est donc pour ça que je me suis achetée un manteau en vison, j'espère vraiment qu'il va faire très froid...."

-Louise: " sans blague ! vous vous êtes acheté un vison ?? j'peux pas le croire, où ? combien ?? "

-Xénia : " A Linéa "( un magasin où il y a une mini galerie marchande).

-Louise ( j'hallucine un peu): "je savais pas qu'il vendait des visons là-bas... et combien ? "

-Xénia: " 80 000 roubles"

je me lève et je vais chercher ma calculatrice pour faire la conversion, c'est super facile mais en général pendant le cours de russe mon seul neurone souffre...j'ai du mal...

-Louise: " 2000 euros ??? !!!!, c'est super cher !"

- Xénia : " Non ! "

-Louise: " ah bon..." ( là j'hallucine complètement car quand on sait combien les profs sont payés...)

-Xénia: " sinon il faut aller à Moscou et là on trouve un beau vison à 50 000 R mais ici à Kaluga sur Kirova le rue commerçante principale ça coûte: 100 000- 120000R"

 

 

Stupéfaction ( de ma part ) !

-Louise: " mais alors pourquoi ne pas aller à Moscou ? "

-Xénia: " à cause de ma belle-mère, car si je vais à Moscou, je dois lui laisser les enfants..."

-Louise: '" ah elle n'aime pas garder les enfants ....?"

-Xénia: " si si au contraire, mais je dois lui expliquer que je vais à Moscou pour m'acheter un vison et comme c'est hors de prix ( tu m'étonnes ! ) elle va hurler alors je préfère pas et acheter ici sans rien lui dire car c'était mon rêve d'avoir un manteau en vison".

 

 

Conclusion: quand on aime on ne compte pas !

 

 

 

Retour à l'accueil