Mon mari est un grand fou...

Des fois comme ça, l'envie lui prend d'aller faire un petit tour en voiture dans la nature sur les routes de campagne russe.

C'est arrivé un dimanche de printemps, il avait plu des cordes la veille.

Nous sommes partis avec ma fille, j'avais mis des talons haut...il m'avait dit qu'on ne sortirait pas de la voiture, pffff !

Nous sommes allés du côté de LEJOV pour faire un repérage de terrain propice pour une sortie  VTT.

 

Seulement en faisant demi tour, parce qu'on voyait bien que la route était finie ; nous nous sommes embourbés et sommes tombés dans le pire  cas de figure : les roues avant dans une ornière et les roues arrière dans une autre ornière !! et impossible de se dégager, même en mode  4X4.

photos-russie 0321

photos-russie-0326.JPG

Grand moment de solitude, quand après avoir essayé plein de manoeuvres, nous nous sommes rendus compte que nous étions réellement bloqués au milieu de nulle part dans un grand champ.

 

J'ai pris le volant parce qu'avec mes talons aiguilles je pouvais pas faire grand chose à part m'enfoncer dans la boue...pendant ce temps, mon mari et ma fille sont partis ramasser des branches, des herbes sèches à une cadence infernale car il fallait en mettre sous chaque roue.

photos-russie-0324.JPG                       photos-russie-0325.JPG

Puis je recevais des ordres de mon mari que je ne comprenais pas toujours...( la faute à mon unique neurone)

J'étais dans un état de stress épouvantable ! vous pouvez pas imaginez, je nous imaginais bloqués pendant des heures, on allait surement mourir de froid et de faim, personne n'arriverait jamais à nous retrouver, perdu au fin fond de la  Russie, dévorés par des ours...

Mon mari hurle, je reprend mes esprits, il me met en garde et me dit que si jamais la voiture repart il faut que je fasse hyper gaffe car il y a une ornière juste devant à 3 mètres...OK chef, j'ai vu....(là j'ai la pression en plus...)

Au bout d'une demi heure alors qu'on n'y croyait plus de tout, je sens que la voiture repart. Chouette !

Seulement à force de braquer le volant dans tous les sens, la voiture au lieu d'aller à gauche comme je le souhaite, fonce droit sur l'ornière et nous revoilà bloqué encore une fois.

Le découragement est total....mon mari a les mains pleines de boue, il semble vidé de ses forces. De mon rétroviseur,  j'observe ma fille à la mine défaite, elle est abbatue.

Je vais aller me pendre...

pendu.png

 

Mais ils recommencent, ils remettent des herbes sèches, des brindilles, des branchages, des branches de bouleaux, on refait les manoeuvres, à chaque fois qu'il me dit d'accélérer en même temps il pousse de toutes ses forces sur le 4X4 . Enfin, après 10 min d'effort,  la voiture repart et j'entends mon mari qui hurle : " surtout tu ne t'arrêtes pas !!! "

Hourra!  je parcours 50 mètres et je ne m'arrête que lorsque je retrouve la terre ferme.

Donc si un jour vous partez à l'aventure sur les terres inconnues et boueuses de Russie :

 -Ne faîtes pas les andouilles comme nous et équipez vous de pneus " 4X4" ( pneus bous et neige).

-Ne paniquez surtout pas.

-Résistez à l'impulsion terrible d'étrangler votre mari parce qu'il vous a coinçé là , vous aurez besoin de lui soit pour pousser la voiture ou si vous êtes bel et bien bloqués soit pour  chasser le sanglier et allumer un feu...

-Ne la jouez pas hyper craneuse : vous n'êtes pas aussi stupide que moi pour sortir avec des talons pour faire du repérage en brousse.

-Inutile d'appeler mon mari si vous êtes bloqués, ce billet sert d'avertissement, il ne viendra pas vous chercher.

Retour à l'accueil